Validation des acquis de l'expérience (VAE)

La VAE vous donne une reconnaissance universitaire de vos connaissances, qualifications, compétences et expériences acquises au cours de votre parcours personnel et professionnel par la validation d'un diplôme national. La VAE est une véritable chance d'accéder au diplôme ou au titre de l'enseignement supérieur.

Toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.

+ Conditions à remplir

Si le candidat ne possède pas le Baccalauréat, il doit être âgé d’au moins 20 ans et avoir quitté le système de formation initiale depuis au moins 2 ans.

Si le candidat vise un diplôme pour lequel il a déjà connu un échec en formation initiale, il doit avoir interrompu ses études depuis au moins 3 ans.

Pour pouvoir bénéficier d’une Validation des Acquis, une année d’expérience professionnelle en rapport avec la formation envisagée est obligatoire.
 

Qu’est-ce que la VAE ?

Toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 année d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.

Le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Il est auditionné ensuite par un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme, du titre ou de la certification visés. En cas de validation partielle des acquis, des prescriptions sont proposées au candidat en vue d'obtenir la totalité du diplôme.
 
La VAE n’est pas :
  • Une conversion automatique de l’expérience en certification ;
  • Une formation 


La VAE se distingue de :
  • VAP 1985 – Validation des Acquis Professionnels : dispositif qui donne la possibilité de s’inscrire dans un cursus de formation de l’Enseignement Supérieur sans avoir le diplôme requis
  • VES – Validation des Etudes Supérieures : dispositif permettant l’obtention de tout ou partie d’un diplôme de l’Enseignement Supérieur grâce aux diplômes déjà obtenus en formation ou à l’étranger à condition qu’ils soient entièrement validés

A quoi ça sert ?

  • Obtenir une certification
  • Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité
  • Valider son expérience pour soi
  • Faire reconnaître ses compétences
  • Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
  • Changer d’emploi
  • Evoluer professionnellement / Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle
  • Développer sa confiance en soi 
L’ensemble de la démarche dure de 8 à 12 mois environ.

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.
 
 

Les étapes d’un parcours VAE

  1. Définir le projet
  2. Se renseigner
  3. Préparer sa validation
  4. Etre recevable (dépôt dossier 1)
  5. Evaluation finale devant un jury 
La VAE est avant tout une procédure de vérification, d’évaluation et d’attestation des compétences du candidat, par un jury. Elle nécessite par conséquent la production d’un véritable travail de description des compétences acquises en rapport avec le titre, le diplôme ou le certificat de qualification demandé.

Le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Il se présente ensuite devant un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme visé. En cas de validation partielle des acquis, des prescriptions sont proposées au candidat en vue d'obtenir la totalité du diplôme.
 

2 exemples de VAE

Le Jury de validation a déjà délivré dans le cadre de la VAE :
  • le Master « Traduction option « Bosniaque, Croate et Serbe » avec la mention « Bien » à une candidate titulaire d’un DEUG de psychologie, souhaitant valider son expérience d’interprète traductrice durant plus de 15 ans pour des organismes internationaux.
  • la Licence de japonais - mention Français Langue Etrangère - à un candidat enseignant le français au Japon depuis plusieurs années.

Date limite de dépôt du dossier

- 30 septembre pour un passage en jury en janvier de l'année suivante
- 28 février pour un passage en jury en juin de la même année

Les dossiers peuvent être retirés tout au long de l'année en bureau 2.10 auprès de Anne Gehant.
 

Tarifs

Tarif prise en charge entreprise : 1200 euros
Autofinancement : 600 euros
* Pour les personnes qui financent eux-mêmes leur formation, l'Inalco propose un tarif préférenciel

Pour toute demande de devis, merci de nous envoyer un mail à : formation.continue[a]inalco.fr

Avec le code 200 sur le Compte Personnel de Formation, votre démarche de VAP-dispense de diplôme peut être prise en charge.

Liens utiles

Le portail de la validation des acquis de l’expérience
http://www.vae.gouv.fr/

Fiche pratique Défi Métiers
http://www.defi-metiers.fr/dossiers/vae-mode-demploi

Réunion d'information en Ile-de-France
http://www.vae-iledefrance.fr/