Projet AHFLO'

L'Inalco a reçu un important financement du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) pour amorcer son projet AHFLO' - Accompagnement de l'Hybridation des Formations en Langues et civilisations Orientales.
Ordinateur portable

Afin de répondre à une demande et des besoins croissants de formations à distance, accentués par la crise sanitaire, l’Inalco a répondu à l’appel à projets « Hybridation des formations d’enseignement supérieur » lancé par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (Mesri) avec le soutien du Secrétariat général pour l’investissement (SGPI). Sur 65 projets présentés, 15 ont été lauréats. Le contexte difficile de la rentrée et de l’année universitaire a conduit le Mesri à doter d’un important fonds d’amorçage 19 autres projets dont le projet AHFLO' porté par l’Inalco. Ce fonds va permettre à l’Institut de déployer sa stratégie de développement du numérique dans les formations en langues et civilisations couvertes par l’établissement.

AHFLO' - Accompagnement de l'Hybridation des Formations en Langues et civilisations Orientales

Le projet AHFLO' articule à la fois la nécessité d’un passage accéléré en mode hybride des enseignements compte tenu de la crise sanitaire et la politique de long terme de l'établissement sur la pédagogie numérique.

Il a pour objectif d'accompagner la rentrée universitaire en mode hybride, d’inciter à l’innovation pédagogique et à la conception de parcours diplômants à distance tournés vers une diffusion nationale et internationale. Il s'appuie sur une large mutualisation des ressources pédagogiques et une collaboration active avec les partenaires académiques - Sciences Po, Université Sorbonne Paris Nord-Université Paris 13, Université́ de Paris et l’Alliance SPC - et socio-économiques, l’Inalco offrant son expertise unique dans le domaine des langues et civilisations orientales pour la constitution et le partage de ces ressources.

Ces ressources pédagogiques concerneront principalement :
- les grandes langues en développement rapide - comme l'arabe ou le chinois - très demandées en France et à l’international ;
- les langues rares, pour lesquelles l’Inalco est le seul établissement à même d’offrir des formations de niche
 
L'ensemble de ces ressources sera accessible aux publics des établissements partenaires du projet, des établissements de l'Enseignement supérieur et de la recherche et à un large public en France et à l'étranger. Compatibles avec une activité professionnelle ou un double cursus, ces modules de formations s'adressent aux étudiants de formation initiale en France et à l'étranger et ciblent également les candidats à la Formation continue.
 
Le projet AHFLO’ s’inscrit dans une forte volonté d’offrir et partager des ressources en ciblant un large public et de développer l’attractivité des formations initiale et continue de l’Inalco afin de renforcer sa place dans la diffusion et la connaissance des langues et cultures orientales.
 

Depuis novembre 2020, un appel à projet est lancé à destination des enseignants de l'Inalco afin de valoriser les pratiques pédagogiques innovantes et les nouveaux modes d'évaluation mis en place pendant le confinement et à la rentrée. Cet appel vise également à encourager les enseignants qui veulent construire ou développer des projets numériques. Il aspire aussi à identifier de futurs projets d’hybridation en langues rares ou peu enseignées qui permettront de toucher de nouveaux publics.
Voir l'appel à projets
 

Créer des ressources pédagogiques numériques mutualisées

Il s'agit de constituer et partager des ressources de formations mutualisées et déposées, selon les formats et le public ciblé, sur différentes plateformes : Moddle de l'Inalco, FUN-Campus, plateforme Cumulus Cirrus (A-SPC), plateforme PERL (Pôle d’Elaboration de Ressources Linguistiques), plateforme LaCAS (Inalco).

Création de modules de formation de niveau A1 sur FUN : les Moocs
Les ressources produites sur FUN sont proposées en mutualisation inter-établissement sur la plateforme FUN-Campus.

Depuis 2016, trois MOOCs de l'Inalco, sous licence Creative Commons, sont accessibles sur la plateforme de France Université Numérique (FUN) en arabe, chinois et tchèque.
En 2021, l'Inalco proposera des modules de langues hébreumalgache et turc. Ils seront suivis d'autres langues dont les MOOCs sont actuellement en chantier (indonésienarménienbirman) ou envisagé (thaï). Une série de MOOCs « Langues et cultures autochtones » est en cours de réalisation. Le mazatec (langue amérindienne du Mexique) et l’écriture dongba du peuple Naxi du Yunnan (Chine) seront les deux premières formations de la série proposées, en partenariat avec l'Université de Genève et l'Université des langues de Pékin.

Création de modules de formation niveau B2 sur les langues rares au baccalauréat, en partenariat avec le CNED et les lycées

Ces modules s'adressent aux lycéens qui souhaitent se perfectionner dans des langues rares qui ne sont pas enseignées dans le secondaire et les présenter au baccalauréat. L'Inalco proposera des modules de pratiques (compréhension et expression écrites et orales) conçus pour préparer ces épreuves de contrôle continu au baccalauréat. A terme, l'Inalco délivrera des certifications.

Lancement d’une plateforme de conversation en ligne eTandem Inalco

L’objectif de cette plateforme est de mettre en relation les étudiants en langues avec des locuteurs natifs à travers une activité pédagogique guidée autour d'entrées thématiques et culturelles. Cet outil, déjà testé avec succès pour le chinois et le swahili, sera étendu à d'autres langues et proposé à l'ensemble des établissements de l'Enseignement supérieur et de recherche (ESR). Il vise aussi à créer des partenariats à l'international.

Développement de modules de formation à distance de la L1 à la L3 avec les partenaires académiques d’ASPC 

L'Inalco et ses partenaires académiques d'A-SPC envisagent de mutualiser leurs expertises, en s'appuyant sur le principe de réciprocité des ressources, afin de soutenir la démarche de l'enseignement à distance.

Développer l'hybridation des formations en langues et civilisations en formation initiale

Au sein de l'établissement, l’Inalco entend privilégier pour les enseignants qui le souhaitent le développement des enseignements bimodaux, ouverts simultanément en présentiel et à distance, permettant un accès flexible à la formation en déclinant les trois modalités :
- en présentiel comme moyen privilégié d’interaction pédagogique pour les étudiants qui peuvent se rendre de manière régulière dans les locaux de l’établissement ;
- en EAD (enseignement à distance) pour les étudiant.e.s éloigné.e.s ou empêché.e.s ;
- en panachage libre de cours à distance et en présentiel pour répondre au mieux aux besoins et aux contraintes ponctuels des étudiant.e.s.

Ces cours se déclineront prioritairement par la mise en place de parcours en asynchrone avec une proportion variable de séances synchrones, accompagnées d’un dispositif de tutorat des étudiants.

Cet axe du projet vise à transformer progressivement des parcours diplômants complets, associant langues et civilisations, en format hybride. La première phase concernera des cursus dont certains cours fonctionnent déjà en hybride : la licence d’hébreu, les diplômes d’initiation de chinois et d’arabe, le niveau L1 de la licence d’arabe, les diplômes d’établissement de malgache et de swahili.

Pour compléter les cours de langue, des cours de civilisation (sciences humaines et sociales sur les aires culturelles enseignées à l'Inalco) seront développés en EAD. Ce volet permettra d'accroître la visibilité de l'Inalco sur des enseignements récemment développés tels que les parcours transversaux thématiques et pluridisciplinaires (accessibles dès la L2) : Environnement, Religion, Histoire connectée du monde, Genre, Migrations. Il vise à offrir à de nouveaux publics la possibilité de se former sur les grands enjeux et thématiques des aires non occidentales.

Pérenniser l'offre de formation à distance de la Formation continue 

Pour répondre à une demande accrue de formations à distance de la part de partenaires socio-économiques (entreprises, organismes…) et de particuliers éloignés, le service de Formation continue va développer l’attractivité de ses formations en basculant en distanciel des cours et des dispositifs (accessibles uniquement en présentiel jusque-là).
 
Une plateforme Moodle dédiée à la Formation continue de l’établissement sera développée pour permettre de :

- créer des modules d’accompagnement personnalisé à distance de la VAE - Validation d’acquis de l’expérience 

- développer les SPOCs (Small Private Online Course) pour les particuliers dans le courant de l'année 2020-2021. Ces SPOCs issus des MOOCs de l'Inalco sont déjà existants en arabechinois et tchèque. Ce système hybride de cours combine l’utilisation individuelle du Mooc à un suivi à distance régulier en petit groupe avec un formateur pendant toute la durée de l’ouverture du cours. Ces SPOCs sont pour l'instant uniquement ouverts aux entreprises.

- proposer des diplômes d’établissement en langues swahili, malgache et hébreu entièrement à distance.

Mobiliser les communautés enseignantes et la recherche pour la formation à distance

L'Inalco entend créer une dynamique d'innovation pédagogique au sein de la communauté universitaire.

Depuis novembre 2020, un appel à projet est lancé à destination des enseignants de l'Inalco afin de valoriser les pratiques pédagogiques innovantes et les nouveaux modes d'évaluation mis en place pendant le confinement et à la rentrée. Cet appel vise également à encourager les enseignants qui veulent construire ou développer des projets numériques. Il aspire aussi à identifier de futurs projets d’hybridation en langues rares ou peu enseignées qui permettront de toucher de nouveaux publics. Voir l'appel à projets.

Les activités de recherche et de développement autour de la plateforme LaCAS - Language and Cultural Area Studies, un projet IDEX Université de Paris/ASPC porté par l’Inalco (2020), contribueront au projet AHFLO’. Cette plateforme, destinée à la préservation et la valorisation des données multimodales qui documentent la recherche sur les aires géographiques, culturelles et linguistiques dans le monde, permettra de :
- cataloguer et classifier les ressources pédagogiques (enregistrements vidéos, fichiers pdf, cartes, …) de la bibliothèque des ressources du projet AHFLO ;
- moissonner et cataloguer ces ressources pédagogiques sur un portail dédié de la plateforme ;
- éditorialiser des petits modules intitulés « A la découverte de … » pour sensibiliser les étudiants potentiels et tous les intéressé(e)s à la richesse linguistique et culturelle d’une langue proposée en formation hybride ou à distance ;
- organiser des webinaires et des événements scientifiques à distance sur les pratiques pédagogiques innovantes et les approches d’évaluation d’un enseignement hybride ; sur l'enregistrement et le dépôt sur HAL/Médihal.

Dynamiser la Vie de Campus à distance pour favoriser la réussite étudiante

Parce que la socialisation est un enjeu majeur du parcours étudiant, l'Inalco s'engage, pendant la crise sanitaire, à maintenir le lien social entre les étudiants et l’ensemble des usagers de l’établissement. A travers un panel d'actions Vie de Campus en mode distanciel déployées sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram de la Vie étudiante, l'Institut entend pérenniser la vie de campus et le sentiment d’appartenance des étudiants à leur établissement.​ Il souhaite aussi concourir à la réussite étudiante en accompagnant et valorisant les expériences menées en dehors des formations : valorisation de la vie associative, ateliers de gestion de projet, organisation de jeux concours. L’axe de développement majeur de cette politique Vie de Campus à distance est de mettre en place des activités journalières sur les réseaux sociaux, de proposer des moments d’échanges moins institutionnels, des activités culturelles, associatives, et citoyennes qui permettent l’épanouissement de l’étudiant.

Le pôle d'ingénierie en pédagogique numérique, un appui au projet AHFLO'

La bonne mise en œuvre du projet AHFLO’ repose sur un renforcement de l’infrastructure technologique et de l’équipement numérique pour permettre la production et la diffusion massive de parcours, cours ou modules pédagogiques. La conception et la réalisation des modules de formations impliquent des besoins importants en matériels, logiciels, développements spécifiques et licences.

Il rend indispensable une ingénierie pédagogique renforcée pour accompagner les étudiants et les enseignants de formation initiale et continue dans l’appropriation des méthodes et outils pédagogiques numériques et vers l’autonomie. Un vaste plan de formation et de suivi sera déployé.

Ainsi, pour répondre à la demande liée au projet AHFLO', la cellule TICE de l'Inalco sera renforcée avec l'arrivée de deux nouveaux ingénieurs pédagogiques et d’un développeur-intégrateur web.