Partir en Europe

Les étudiant(e)s inscrits à l’Inalco de la L1 au doctorat peuvent déposer un dossier de candidature pour une mobilité Erasmus+.

ATTENTION :

- Un projet de mobilité se réfléchit, se discute (avec ses enseignants référents) et se prépare bien en amont du départ
- ​Les étudiant(e)s de L1 souhaitant effectuer une mobilité Erasmus+ d'études ne peuvent partir qu'au second semestre de leur première année
- Une mobilité Erasmus+ ne peut pas s'effectuer au titre d'un redoublement
- Un(e) étudiant(e) inscrit en "initiation" ne peut pas effectuer une mobilité Erasmus+ au titre de sa L1
- Les étudiant(e)s effectuant une mobilité Erasmus+ doivent maîtriser la langue d'enseignement de l'université d'accueil. Un justificatif de ce niveau peut être exigé.

La sélection des dossiers de mobilités d'études est effectuée par un enseignant référent de l’Inalco, par l’enseignant responsable des relations internationales du département concerné, et par la Commission des relations internationales.

Le programme Erasmus+

L'Inalco a signé de nombreux accords avec des universités européennes en application de la Charte Erasmus+ délivrée à l'Inalco par la Commission européenne.

L'Inalco participe au programme Erasmus+ en poursuivant sa mission selon 2 axes :
  • Le développement de sa coopération au sein de l’Europe : renforcement de pôles « orientalistes » et des liens avec les partenaires d’Europe centrale et orientale, des Pays Baltes dont les langues et cultures sont enseignées à l'Inalco.
  • Le développement de sa coopération avec les pays Tiers (Asie notamment) dont les langues et cultures sont enseignées à l'Inalco.

Le programme d'échange Erasmus+ permet aux étudiant(e)s d'effectuer une partie de leur cursus dans une université européenne, partenaire de l'Inalco, en bénéficiant d'une aide financière de la Commission européenne.

Les mobilités étudiantes/séjours d’études en cursus intégré visent à fournir aux étudiant(e)s une expérience d’immersion et/ou une complémentarité à leurs études. Un contrat d'études est signé entre l'étudiant(e), l'Inalco et l'établissement partenaire.

Les cours que l'étudiant(e) suit dans l'université d'accueil seront reconnus et validés à l'issue du séjour (en accord avec les enseignants référents à l'Inalco et à condition de réussir ses examens sur place) au titre du diplôme pour lequel l'étudiant(e) est inscrit à l'Inalco. La durée de la mobilité peut varier entre 3 mois et une année universitaire.

Les publics éligibles sont les étudiant(e)s de la L2 au doctorat, inscrit(e)s à l'Inalco en inscription principale l'année universitaire de leur départ.

Bourses Erasmus+

L'aide à la mobilité Erasmus+ est attribuée par la Commission européenne et délivrée par l’établissement à tous les bénéficiaires du programme.

Son montant est calculé en fonction du nombre exact de jours de mobilité et est défini selon le classement par groupe des pays d’accueil :
 
  Pays de destination Montants mensuels*
Groupe 1
Pays participant au programme avec un coût de vie élevé
Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède 500 €
Groupe 2
Pays participant au programme avec un coût de vie moyen
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal 450 €
Groupe 3
Pays participant au programme avec un coût de vie bas
Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, République de Macédoine du Nord, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Serbie 400 €

Les étudiant(e)s boursier(e)s sur critères sociaux qui partent en mobilité conservent leur bourse, à condition de remplir un formulaire de demande de dispense d’assiduité.

*Pour la rentrée 2022. Les montants sont susceptibles de changer d'une année universitaire à l'autre.

Le dossier de candidature

Pour constituer un dossier de candidature, il est nécessaire de :

- Prendre connaissance de la Charte de l'étudiant Erasmus+
- Consulter la liste des accords Erasmus+
- Prendre contact avec l’enseignant responsable des relations internationales de votre département, avec un enseignant de votre cursus, et avec votre responsable filière (le cas échéant) pour discuter de votre projet de mobilité
- Contacter la Direction des relations internationales pour vous informer de la procédure de candidature.


Le formulaire de candidature en ligne (départs au cours de l'année 2023/2024) est disponible ici. Il doit comporter les pièces suivantes :

- Une lettre de motivation en français, adressée au responsable de votre département d'études, et au responsable filière (le cas échéant)
- Votre projet de mobilité, complété (30 ECTS par semestre) et signé par vos enseignants référents (département et filière, le cas échéant)
- Votre certificat de scolarité de l’année en cours
- Vos relevés de notes obtenus depuis votre arrivée à l'Inalco

La date limite de candidature pour les départs en 2023/2024 dépend de votre département d'études : toutes les informations sont disponibles dans le formulaire.

Je suis sélectionné(e)

Une fois que votre dossier est accepté, la personne responsable du programme Erasmus+ contactera l’établissement partenaire pour effectuer votre nomination. L’université d’accueil prendra ensuite contact directement avec vous pour vous informer des démarches à suivre.

En parallèle, vous allez remplir le contrat de mobilité Erasmus+ (comprenant le contrat pédagogique), document qui permettra le suivi de votre mobilité au niveau financier et pédagogique, avant, pendant et après votre séjour d’études.

Les étudiant(e)s de filière doivent impérativement faire valider leur contrat pédagogique à leur responsable filière. La validation des trois responsables pédagogiques (département, RRI et filière) est donc indispensable pour les étudiant(e)s concerné(e)s.

Toute composante pédagogique ne figurant pas dans le contrat pédagogique et n'ayant pas été approuvée en amont par vos responsables référents à l'Inalco ne pourra faire l'objet d'une reconnaissance d'acquis à votre retour de mobilité.

Il est indispensable de rester en contact avec vos professeurs et le pôle Erasmus+ de la Direction des relations internationales pendant votre mobilité.
Il faudra également communiquer à la personne responsable du programme Erasmus+ à l’Inalco vos coordonnées (adresse sur place et numéro de téléphone) pour pouvoir vous joindre rapidement en cas de besoin.

Les documents utiles à votre mobilité :

Participation des publics ayant moins d'opportunités

Le programme Erasmus+ accorde une attention toute particulière à l’accueil, à l’orientation et au soutien pédagogique et technique des individus reconnus comme ayant moins d'opportunités.

Un complément financier forfaitaire "inclusion" est attribué afin de couvrir les coûts supplémentaires liés à la mobilité (hébergement spécifique, assistance d'un accompagnateur pendant le voyage, suivi médical, soutien matériel, aide à domicile, auxiliaire de vie, etc.) et d'assurer ainsi les mêmes accès aux mobilités Erasmus+ à tous et toutes. Son montant s'élève à 250 € par mois.

Les premiers publics concernés sont les personnes en situation de handicap (physique, psychique, maladie invalidante) et les boursiers sur critères sociaux (échelons 6 et 7).

Pour toute information complémentaire, vous pouvez écrire à l'adresse erasmus@inalco.fr.

Les stages financés par Erasmus+

En plus des bourses pour les mobilités d’études, le programme Erasmus+ vous offre la possibilité de bénéficier d’une bourse dans le cadre de votre stage à l’étranger.

Les montants mensuels appliqués par groupe de pays et région du monde sont les suivants :
 
  Pays de destination Montants mensuels*
Groupe 1
Pays participant au programme avec un coût de vie élevé
Pays tiers non associés de la région 14
Danemark, Finlande, Îles Féroé, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Royaume-Uni, Suède, Suisse 650 €
Groupe 2
Pays participant au programme avec un coût de vie moyen
Pays tiers non associés de la région 13
Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, État de la Cité du Vatican, Grèce, Italie, Malte, Monaco, Pays-Bas, Portugal, Saint-Marin 600 €
Groupe 3
Pays participant au programme avec un coût de vie bas
Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, République de Macédoine du Nord, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Serbie 550 €
Pays tiers non associés au programme
Régions 1 à 12
La liste des pays par région est disponible ici 700 €

*Pour la rentrée 2022. Les montants sont susceptibles de changer d'une année universitaire à l'autre.

Les aides complémentaires pour les personnes reconnues comme ayant moins d'opportunité et pour le soutien à la mobiltié dite douce (train, bateau, covoiturage avec BlablaCar) s'appliquent également aux mobilités de stage.


Quels sont les critères d'éligibilité ?
  • Effectuer son stage en dehors de la France
  • Etre inscrit(e) en licence, master ou doctorat à l'Inalco l'année de sa mobilité
  • Effectuer un stage d'une durée de 2 à 6 mois (à temps complet)

Comment candidater ?
Tous les dossiers de demande de bourse seront étudiés par le pôle Erasmus+ de la Direction des relations internationales de l'Inalco dans les deux semaines suivant la demande. La décision d'attribution de la bourse dépend du nombre d'étudiant(e)s sollicitant une bourse.

Je suis sélectionné(e) :

Une fois votre dossier retenu, il est impératif de suivre la procédure dont on vous a informé par mail et de fournir toutes les pièces justificatives avant votre départ en stage : A votre retour de stage, vous devrez fournir un certificat de présence signé afin de toucher le reliquat de votre bourse.

Tout manquement à l'une ou plusieurs de ces démarches justifiera un refus d'octroi de la bourse.

Pour toute question ou renseignement complémentaire, vous pouvez écrire à erasmus@inalco.fr.

Les mobilités en master

Attention, les conditions de départ sont différentes selon le master dans lequel vous êtes inscrit(e) :
  • Master Didactique des langues (DDL) : mobilités d'études possibles mais pas de reconnaissance de crédits, mobilités de stage davantage encouragées au S2 du M2. Pour toute précision vous pouvez contacter M. Damien Bresson à damien.bresson@inalco.fr
  • Master Langues et sociétés (communication interculturelle) : mobilités d'études possibles au S1 du M2 mais sans reconnaissance de crédits (uniquement sur dérogation en M1), mobilités de stage davantage encouragées au S2 du M2. Pour toute précision vous pouvez contacter M. Damien Bresson à damien.bresson@inalco.fr
  • Master Management et Commerce international (MCI) : mobilités d'études non autorisées, mobilités de stage encouragées en dehors des périodes de cours.
  • Master Relations internationales (RI) : mobilités d'études non autorisées, mobilités de stage encouragées dès avril.
  • Master Sciences du langage (SDL) : information à confirmer
  • Master Traitement automatique des langues (TAL) : mobilités d'études non autorisées, mobilités de stage encouragées après le S2 du M2.
  • Master Traduction et Interprétation (TI) :
    • Master Traduction littéraire (TI-TL) : mobilités d'études au S2 du M1 autorisées avec reconnaissance de crédits, mobilités de stage au S2 du M2 encouragées (1 mois minimum). Pour plus d'information, vous pouvez contacter Mme Marie Vrinat-Nikolov à marie.vrinat-nikolov@inalco.fr
    • Master Traduction spécialisée (TI-TS) : information à confirmer
  • Master LLCER orientation professionnelle : mobilités de stage de 2 mois possibles en M1, de 3 à 6 mois en M2.
  • Master MEEF (Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) : information à confirmer