Letton

Riga, capitale de la Lettonie
Le letton, qui est écrit depuis le XVIe siècle, est la langue officielle de la République de Lettonie, État baltique de plus de deux millions d'habitants qui a le grand port de Riga pour capitale. En tant qu'État indépendant, la Lettonie est née en 1918 de la réunion de régions historiques dont certaines portent des noms relativement familiers aux oreilles françaises, tout particulièrement la Courlande et la Livonie (noms illustrés dans la tradition littéraire française).

La République de Lettonie est devenue membre de l'Union européenne en mai 2004 et est entrée dans la « zone euro » en janvier 2014. Du point de vue génétique, le letton appartient – comme le lituanien – à la branche balte de la vaste famille indo-européenne.

À l'intérieur de cette famille, la branche balte entretient avec la branche slave une relation de particulière proximité. Le letton s'écrit en alphabet latin (33 lettres, dont 11 portent des signes diacritiques). L’accent est fixe (en général sur la première syllabe de chaque mot), mais les voyelles longues et les diphtongues peuvent être (dans certains dialectes, tout au moins) intonées de deux, voire de trois façons différentes, ce qui fait que le letton peut être décrit comme une « langue à tons » (de façon certes marginale en comparaison de langues à tons typiques comme le chinois et le vietnamien).

Corrélativement, le letton peut aussi être décrit (au même titre qu'une langue finno-ougrienne comme l'estonien, sa voisine sur le plan géographique) comme une langue à trois degrés de longueur vocalique. Le système grammatical du letton se signale à l’attention du linguiste par l’existence de catégories originales (adprépositionnalité, débitivité, hétéronymie, médiatif…).


La littérature lettone, illustrée tant par une riche tradition populaire (dainas) que par des auteurs classiques (Auseklis, Blaumanis, Pumpurs, Rainis, Virza…) ou contemporains (Ābele, Neiburga, Rokpelnis, Skujenieks, Ziedonis…), est encore peu connue dans notre pays et requiert en plus grand nombre des traducteurs français qualifiés.


S’ajoutant à d’autres compétences, la pratique du letton peut offrir d’intéressants débouchés, notamment dans le cadre des institutions de l'Union européenne.

Département : Europe

Enseignants de la section de letton
Henri MENANTAUD, maître de conférences, responsable pédagogique
Céline BAYOU, chargée de cours
Zane LEŠČINSKA, chargée de cours
Laima SILVESTROVA, chargée de cours
Baiba TROŠČENKO, chargée de cours
 

Cursus et emploi du temps

Consultez la rubrique formation paragraphe 'letton' du département Europe



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

latviešu valoda

Région du monde

La Lettonie en Europe
Nombre de locuteurs : environ 2 millions

Actualités de cette langue à l'Inalco