Tamoul

Le tamoul est à la fois une langue classique de l’Inde et une langue moderne largement diffusée dans le monde en dehors de ses terres traditionnelles de l’Inde du Sud et de Sri Lanka. Appartenant au groupe linguistique des langues dravidiennes dont il constitue, sous sa forme classique, l’exemple le plus ancien que l’on connaisse, le tamoul est aujourd’hui parlé par plus de 80 millions de personnes. Langue officielle non seulement en Inde dans l’état du Tamil Nadu et dans le Territoire de Pondichéry (Pondichéry et Karikal) ainsi qu’à Sri Lanka, mais aussi en Malaisie et à Singapour, le tamoul se pratique également au sein d’une diaspora importante présente dans de très nombreux pays du monde.

Le tamoul a pour particularité, comme le grec, de posséder à la fois une forme classique et une forme moderne. Appartenant à la famille linguistique des langues dites dravidiennes, le tamoul est la seule langue indienne qui possède une littérature et une grammaire anciennes qui ne soient pas des adaptations locales de textes sanscrits. Le tamoul ancien est, par ailleurs, un témoignage important d’un état antérieur des langues modernes dravidiennes, et plus spécialement du tamoul et du malayalam.

Le tamoul enseigné à l’Inalco en licence est principalement le tamoul moderne, tel qu’il se parle et s’écrit en Inde. Des enseignements permettent aussi aux étudiants de s’initier à certains aspects de la langue et de la culture classique ainsi qu’au tamoul de Sri Lanka. La diaspora tamoule est importante et diverse, originaire pour partie de l’Inde et pour partie de Sri Lanka. Le tamoul est la langue ancestrale de nombreux Français des Antilles et de La Réunion ainsi que des descendants de familles originaires de deux anciens comptoirs français en Inde Pondichéry et Karikal. État de l’Inde à la fois traditionnel et moderne, le Tamil Nadu dont la langue officielle est le tamoul, est une région à fort potentiel culturel et économique. À Sri Lanka, en Malaisie et à Singapour, le tamoul est la langue de minorités importantes. L’étude du tamoul peut aussi être poursuivie en master dans le cadre de l’Inalco (ou les enseignements choisis pris en mineure dans le cadre d’autres masters).