Émile Picot, secrétaire du prince de Roumanie. Correspondance de Bucarest 1866-1867

Connu dans le monde savant français pour ses talents de bibliographe et comme spécialiste du théâtre médiéval, Émile Picot fut aussi le premier professeur de roumain à l’École des langues orientales entre 1875 et 1909.
C’est un événement historique important qui l’a amené à Bucarest en 1866 : l’arrivée sur le trône des Principautés roumaines du prince Charles de Hohenzollern, dont le jeune Picot devient alors le secrétaire français.
Ses lettres privées, en majeure partie inédites, relatent les circonstances et le déroulement de sa mission, témoignent de la vie politique et culturelle roumaine de l’époque, éclairent l’implication française dans cet épisode de la question d’Orient et nous font connaître la personnalité du prince de Roumanie mais aussi celle du futur savant français découvrant alors les confins danubiens.

Édition critique établie par

Cécile Folschweiller, maître de conférences en langue, littérature et civilisation roumaines à l’Inalco. Elle a publié notamment Philosophie et nation. Les Roumains entre question nationale et pensée occidentale au XIXe siècle (Honoré Champion, 2017).

Où trouver l'ouvrage ?


Au format numérique, en libre accès accès sur OpenEdition Books,
au format papier, en librairie ou en impression à la demande.

Collection Europe(s)
280 p.
22 €
ISBN : 978-2-85831-340-2
Type de publication : Livre Presses de l'Inalco
Discipline(s) : Sciences Humaines et Sociales
Région(s) du monde : Europe et Eurasie
Parution : 19/03/2020