Cahiers de littérature orale

Les Cahiers de littérature orale (CLO), revue fondée par Geneviève Calame-Griaule et un groupe de chercheur en 1976, sont rattachés au LLACAN UMR 8135 (CNRS et Inalco). C'est l'une des rares publications en langue française exclusivement consacrée aux textes transmis oralement. Chaque cahier (environ 220  pages, deux numéros ou un double par an) est articulé autour d’un thème relatif aux différentes facettes de l’oralité. Il rassemble des discussions, des articles de fond, des comptes rendus et diverses informations.

The journal Cahiers de Litterature Orale (CLO) was founded by Genevieve Calame-Griaule and a group of researchers in 1976. It is the only French publication devoted to verbal arts in oral cultures around the world. Research topics studied are oral literary genres, diverse social situations of orality, and codified speech; examples also include fictional productions in literate cultures where orality and writing coexist, in their most contemporary forms (e.g., Internet, chats, etc.). The journal only publishes original contributions in French or English and book reviews. It is addressed primarily to researchers, but also to practitioners of orality (librarians, people in charge of media centers, storytellers, etc.), and a scholarly readership.

Rédactrices en chef
Nicole Belmont, Sandra Bornand, Cécile Leguy

Comité de rédaction
Ioana Andreesco, Paris
Nicole Belmont, EHESS – LAS
Elara Bertho, CNRS – LAM
Sandra Bornand, CNRS – LLACAN
Manon Brouillet, Université de Picardie Jules Verne
Josiane Bru, LISST – Centre d’anthropologie sociale, Toulouse
Agnès Clerc‑Renaud, Université de Strasbourg – DynamE
Micheline Lebarbier, CNRS – LACITO
Cécile Leguy, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3 – LACITO
Sophie Ménard, Université de Montréal
Katell Morand, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Centre de Recherche en Ethnomusicologie – LESC
Jean-Marie Privat, Université de Lorraine – CREM

Comité scientifique
Mihaela Bacou, Columbia University, Paris
Dan Ben Amos, University of Pennsylvania
Brunhilde Biebuyck, Columbia University, Paris
Jean Derive, Université de Savoie – LLACAN
Graham Furniss, School of Oriental and African Studies, Londres
Veronika Görög‑Karady, CNRS
Lee Haring, Brooklyn College of the City University of New York
John Leavitt Université de Montréal
Carme Oriol, Université Rovira i Virgile, Tarragona
Juha Pentikäinen, University of Lappland
Bernard Saladin d’Anglure, Université Laval, Québec

Se procurer des numéros
Les CLO sont disponibles
  • en libre accès sur OpenEdition Journals,
  • au numéro en librairie (20 € depuis le numéro 83, prix variable avant) ou en impression à la demande (depuis le numéro 77-78)
  • et sur abonnement auprès des Presses de l'Inalco.

Les anciens numéros seront bientôt disponibles sur Persée.

À paraître
86 | 2019 L'heure du conte

Références légales
ISSN 0396-891 X
ISSN électronique 2266-1816
  • CLOHS
    Si la parole est l’arme des puissants, elle peut être aussi l’arme des faibles, une liberté conquise plus qu’acquise souvent. Contre le silence imposé et subi.
    La parole publique a ainsi sa performativité propre, surtout quand l’ingéniosité pour se faire entendre déborde les cadres qui ordinairement la contrôlent et la contraignent.
    Cette voix contestataire est une oralité au plein sens du terme : une oralité poétique, une oralité chantée, une oralité tambourinée, une oralité dansée, une oralité murmurée, une oralité criée. Une choralité politique. Ces oralités contestataires requièrent souvent courage et astuce, imagination et détermination.
    Les textes rassemblés dans ce florilège – un bouquet avec ses piquants… – ont été composés dans des contextes et des époques différents, mais tous ont pour objectif de mettre en valeur une contestation, lyrique ou humoristique, festive ou plus directement politique, collective ou solitaire, mais toujours pour le bien commun. Et souvent contestation portée par des voix de femmes, ni bavardes ni muettes…
    Ces moments d’oralités contestataires ont été choisis parce qu’ils raisonnent/résonnent de façon forte avec la situation actuellement vécue par le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche française, et plus largement sans doute avec la société française bousculée dans son système social, modèle évidemment imparfait mais précieux.
    ISBN : 978-2-85831-350-1
    ISSN : 0396-891X
    Numéro : Hors-série
    Stock : Disponible
    Nombre de pages : 184
  • Clo85
    À l’image de sa couverture, ce numéro de varia rassemble des articles traitant de la parole dans tous ses éclats. Malédictions féminines, récits visionnaires, chants contestataires, légendes et contes nous transportent de la Macédoine au Brésil en passant par la Creuse, la Kabylie, Bobo-Dioulasso, Djibouti et la Tanzanie. À partir de ce florilège, les auteurs nous invitent à questionner la capacité des arts de la parole à activer la mémoire, mais aussi à susciter l’action, voire à transformer le monde.
    ISBN : 978-2-85831-348-8
    ISSN : 0396-891X
    Numéro : 85 | 2019
    Stock : Disponible
    Nombre de pages : 240
  • couv-CLO-84
    L’association étroite, en Occident, de la généalogie à l’écriture et à la science historique parait en faire un objet en marge de la littérature orale. S’il est vrai que les moyens modernes d’établissement de la généalogie (état‑civil, registres ecclésiastiques, archives familiales, désormais analyses génétiques et documents numériques) ainsi que ses modes de transcription (listes, tableaux, arborescences) relèvent de l’écrit, il n’en a pas toujours été ainsi. Il demeure également bien des aires culturelles dans lesquelles la généalogie, scandée ou tout simplement récitée, continue à être une affaire d’oralité, que celle-ci soit « première » (sans autre support que la mémoire et la voix) ou « seconde » (médiatisée par d’autres supports). Au‑delà de ses aspects sociaux et politiques fondamentaux en contexte traditionnel, la généalogie présente donc une dimension langagière et littéraire avérée.
    ISBN : 978-2-85831-338-9
    ISSN : 0396-891X
    Numéro : 84 | 2018
    Stock : Disponible
    Nombre de pages : 208
  • couv-CLO-8
    Ce numéro fait suite à un colloque organisé en hommage à Geneviève Calame-Griaule, membre fondatrice des Cahiers de littérature orale qu’elle dirigea de 1976, date de leur création, à 2011. Chercheur de terrain, ayant travaillé dans un premier temps chez les Dogon à la suite de son père, puis auprès des Isawaghen du Niger, Geneviève Calame-Griaule a également beaucoup apporté à l’anthropologie française d’un point de vue théorique, en démontrant la pertinence d’une approche ethnolinguistique des faits de parole. Parmi ceux-ci, les contes ont eu sa faveur, ceux qu’elle a recueillis elle-même en Afrique comme ceux produits dans le cadre du renouveau du conte en France, auquel elle a donné sa légitimité et qu’elle a contribué à analyser à partir des années 1970. Les contributions à ce volume montrent l’actualité des recherches d’une chercheuse d’exception qui nous a quittés en août 2013.
    ISBN : 978-2-85831-314-3
    ISSN : 0396-891X
    Numéro : 83 | 2018
    Stock : Disponible
    Nombre de pages : 196
  • Couverture CLO 82
    ISBN : 978-2-85831-290-0
    ISSN : 0396-891X
    Numéro : 82
    Stock : Disponible
    Nombre de pages : 190