Campagne « Urgence Afghanistan » de l'Institut et de la Fondation Inalco

Face à la situation d'urgence dans laquelle se trouve la population afghane, l'Institut et sa Fondation s'engagent en lançant la campagne Urgence Afghanistan. En s’appuyant sur la participation de l'Inalco à PAUSE, programme national d’accueil en urgence des scientifiques et artistes en exil, ainsi que sur deux de ses diplômes universitaires, l'objectif est de collecter 30 000 € en 6 semaines pour permettre l'accueil et l'accompagnement au sein de l'Institut de 3 universitaires et 5 étudiants afghans.
Visuel campagne afghanistan
La prise du pouvoir par les talibans en août 2021 a plongé la population afghane dans une situation de danger immédiat. Les intellectuels sont particulièrement menacés et soumis à des représailles pour le simple fait d’être des porteurs de savoir et des relais de la culture afghane. Dans ce contexte, nombre d’universitaires se trouvent dans l'impossibilité d'enseigner, et nombre d’étudiants dans l’impossibilité de poursuivre leurs études ; cela concerne tout particulièrement les femmes, pour qui davantage de restrictions ont été annoncées.


Une mobilisation de la communauté de l'enseignement supérieur et de la recherche

Face à l’obscurantisme, les universités et établissements d'enseignement supérieur ont la possibilité d'agir en accueillant des universitaires et des étudiants afghans. En leur faisant une place, en leur donnant les moyens de poursuivre leurs recherches et leurs études, nous leur permettrons de continuer à faire rayonner la langue, la culture et la civilisation afghanes. Des dispositifs existent qui permettent de faciliter cet accueil. C’est notamment le cas du programme PAUSE, programme national d’accueil en urgence des scientifiques et artistes en exil, créé il y a 4 ans et coordonné par le Collège de France. L’Inalco souhaite s’appuyer sur sa participation à PAUSE ainsi que sur deux diplômes universitaires (DU) éprouvés pour permettre l’accueil et l’accompagnement dans la durée d’exilés afghans. 


Rencontre avec le MESRI autour de la crise afghane 

Mercredi 15 septembre 2021,​ le MESRI a octroyé un financement supplémentaire de 500 000 € à PAUSE, qui s'ajoute de manière pérenne à sa dotation annuelle de 2 millions d'euros. L'Inalco souhaite continuer à être un acteur prépondérant dans ce dispositif d'accueil et d'accompagnement et a pu le démontrer à l'occasion de cette rencontre officielle : Jean-François Huchet - Président de l'Inalco -, Phillipe Advani, - secrétaire général de la Fondation Inalco Langues'O -, Amir Moghani et Belgheis Jafari, enseignants-chercheurs en langue persane - étaient présents au collège de France, en présence de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI).


L’Inalco et sa Fondation s'engagent 

L’Inalco et sa Fondation s'engagent et se mobilisent afin de pouvoir accueillir et accompagner 3 universitaires et 5 étudiants afghans identifiés en amont de cette campagne. L'objectif, outre l'accueil d'urgence, est de leur permettre de poursuivre leurs activités au sein de 3 dispositifs universitaires : programme PAUSEDU H2MDU Passerelle

Ces 3 universitaires bénéficieront du programme PAUSE. Ils poursuivront ainsi leur activité : l'un au sein d'une chaire Art et Patrimoine Afghans, créée par l’Inalco à cette occasion ; l'autre en tant qu'enseignant-chercheur au sein de la filière Relations Internationales et du département Asie du Sud Himalaya ; le troisième en tant que professeur de littérature et de langue pachtos.

Les 5 étudiants intègreront l’un des deux diplômes universitaires de l’Inalco en fonction de leur niveau de français. Le Diplôme Universitaire Hospitalité Médiations et Migrations (DU H2M) leur permettra à terme d'aider eux-mêmes d'autres réfugiés en se formant aux métiers de la médiation. Le Diplôme Universitaire (DU) Passerelle, quant à lui, accueille les étudiants exilés en reprise d'études universitaires et les forme au français. Il leur donnera les clés pour poursuivre un cursus universitaire en France.

Face à l’urgence, nous sollicitons votre soutien. Le besoin de financement de cette opération « Urgence Afghanistan » de l’Inalco s’élève à 30 000 €. Si vous souhaitez en savoir plus, contactez fondation@inalco.fr

Mots-clés :